J'ai lu les 3 tomes de ce cycle BD dans le cadre de mon bookclub avec mes copines du web (et de la vraie vie aussi maintenant !) pour le thème "angleterre victorienne".

 

Tome 1 : Le bal d'hiver 

le-bal-d-hiver.jpg

 

Résumé 

La maison de couture Tiffany crée des robes pour les ladies les plus fortunées d’Angleterre. Elinor n’en revient pas d’avoir été embauchée : désormais, elle sera sous les ordres de Bianca, la célèbre adolescente surdouée ! Mais Elinor doit s’adapter rapidement. Ici, on fabrique du sur-mesure pour mesdames les baronnes et duchesses ! Et Mrs Tiffany mise toute sa réputation sur d’incroyables bals, pour lesquels les costumes des invités sont réalisés sur-mesure. Un huis-clos victorien, où les secrets de chacun se dissimulent parmi soies et taffetas. 

 

 

Tome 2 : Le bal de printemps

le-bal-de-printemps-copie-2.jpg 

Résumé

Une intrigue entre flanelle et dé à coudre. La fin de l’hiver approche et la maison de couture Tiffany se penche sur une nouvelle collection. Le prochain bal aura pour thème la mythologie. Mais des tensions entre Bianca et Rachel jettent une ombre sur l’ambiance de l’atelier. Elinor, malgré sa fragilité, multiplie les initiatives et sait se rendre indispensable. Elle ignore que Bianca, qui se sent menacée dès qu’on conteste son autorité, peut faire lui payer cher ses audaces. Les secrets bruissent entre les étoffes et deviennent difficiles à dissimuler. Le temps des révélations approche, qui ne ménagera personne, pas même ceux qui se veulent innocents.

 

 

Tome 3 : Le bal d'été

le-bal-d-ete.jpg

Résumé

Les caprices de Bianca ont privé l’atelier d’une couturière de trop, et c’est avec une équipe réduite que la maison des Tiffany doit maintenant affronter le bal d’été. Pour finir à temps les robes de toutes les clientes, chacun devra mettre les bouchées doubles. Impossible de ménager Elinor dont la santé avait pourtant été mise à mal par le dernier bal. Le soudain départ de Hope ne fait qu’aggraver une situation déjà tendue. Mais quel secret cette dernière dissimule-t-elle à ses enfants ? Et quel est donc ce mystère qui la lie à la Chine ? Le dénouement approche, qui ne ménagera personne. Un huis-clos ciselé, d’un machiavélisme soyeux.

 

 

Mon avis 

L'histoire (les 3 tomes) se déroule donc au domaine de la famille Tiffany, famille très réputée dans le domaine de la couture. Chacun des 3 tomes concernent (comme les titres l'indique) la préparation d'un bal pour lesquels l'équipe de chez Tiffany doit confectionner plusieurs robes.

L'histoire se centre plus particulièrement sur Elinor Jones, jeune et très talentueuse, quoique quelque pau anorexique sur les bords, qui rejoint l'équipe au début du premier tome. On ne connait rien de son histoire et on en apprendra pas beaucoup plus au court des deux autres tomes. 

 

Pour ma part, je n'ai pas trouvé de réelle intrigue sur l'ensemble des tomes. Il n'y a pas vraiment de moteur à l'histoire qui voudrait qu'on lise immédiatement la suite. La trame de fond des trois tomes sont assez similaires. 

On change rapidement de point de vue sur les personnages qui gravitent autour d'Elinor. Bianca est en fait une peste capricieuse et son frère un homme avisé et doté d'un grand savoir faire. Mais justement, je trouve que ce changement se fait trop vite, dès les premières pages du premier tome. 

Alors en plus, la couverture du 3 spoile conplètement le dénouemenet de l'histoire, dénouement dont je ne comprends pas l'intérêt. Je comprends la morale, je suis pas quiche mais je ne trouve pas que cela soit nécessaire au récit. Idem concernant le rebondissement du tome 3, je ne m'en doutais pas mais je n'ai pas trouvé cela transcendant. 


Concernant l'illustration. Les dessins sont plutôt dans le style manga. Mais les couleurs sont très belles, très douces, tout est dans le pastel. Le trait est net, continu (il n'y a pas de coup de crayon).

Les robes que confectionnent les couturières sont splendides, ainsi que les mises en scènes des bals. Et encore ce ne sont que des dessins, j'imagine même pas en vrai ce que cela doit donner...

 


Pour ma part, la beauté des dessins ne sauve pas l'histoire que j'ai trouvé beaucop trop plate, sans réel rebondissement. 

Petit détail, j'ai aimé trouver le mot "avoinée" dans le tome 2.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil