On voit rarement des chroniques sur des pièces de théâtre et c'est bien dommage à mon humble avis. Il y a vraiment certaines qui traitent de belles manières de thèmes profonds et actuels. 

C'était le cas du Prénom et c'est aussi le cas de Art de Yasmina Reza. 

 

art.jpg

 

Résumé

 

" Mon ami Serge a acheté un tableau [...] un tableau blanc avec des liserés blancs. " Médecin dermatologue, Serge aime l'art moderne et Sénèque, qu'il trouve " modernissime ". Ingénieur dans l'aéronautique, Marc a des goûts plus traditionnels et ne comprend pas que son ami Marc ait pu acheter " cette merde deux cent mille francs ". Quant à Yvan, représentant dans une papeterie, il aimerait ne contrarier aucun de ses deux précieux amis. Mais les disputes esthétiques autour du " tableau blanc " dégénèrent dans un crescendo hilarant et féroce, qui ne laissera personne indemne... Créée en 1994 à Paris, dans une distribution irréprochable (Vaneck, Luchini, Arditi), " Art " a fait connaître Yasmina Reza sur les scènes du monde entier. C'est dire l'universalité du thème, l'humanité des personnages et la virtuosité des dialogues qui font déjà de cette pièce un classique de la comédie de mœurs. Comme chez Molière ou Labiche, Feydeau ou Ribes, les élèves découvriront que le " goût des autres " reste le plus efficace des ressorts dramatiques, et combien la fantaisie la plus extravagante peut révéler d'angoisse existentielle.

 

Mon avis

 

C'est une pièce que j'apprécie beaucoup, pour ce qu'elle est mais aussi je dois bien l'avouer parce que je l'ai joué et que je la joue encore sur les planches (je joue le rôle d'Yvan qui est donc renommé Lola). 

 

Elle traite des relations d'amitié entre ytois hommes : Yvan, Marc et Serge.

Serge a acheté, assez cher, un tableau blanc du peintre Antrios. 

Marc trouve cet achat ridicule et incohérent. Il ne le comprend pas. 

Yvan, grand pacifiste de la vie, essaie de contenter tout le monde et de ne froisser personne. 

Cet achat va remettre en cause 15 ans d'amitié et donner lieu à des réflexions sur ce qui les relie les uns aux autres. 

 

Cette pièce est très belle, elle est bien écrite. Elle se lit facilement (peu de personnes "osent" lire du théâtre). 

Vous pouvez voir l'intégralité de la pièce ici

Et ma petite heure de gloire ici (joué par Pierre Arditi). 

 

 

2 petites citations pour la route

 

- J'accpete donc que ma belle mère que je hais qui est une salope, figure sur le carton. 

- Pour moi il n'est pas blanc. Quand je dis pour moi, je veux dire objectivement. Objectivement il n'est pas blanc. 

Retour à l'accueil