Autobiographie d'une courgette - Gilles Paris [Chronique Express]

[Chronique Express] J'ai beaucoup d'article en retard. Ne me souvenant pas forcément très bien des lectures de ces derniers mois (et mes notes n'étant pas toujours très détaillées) je vous propose de vous présentez rapidement les livres que j'ai lu avec mon avis rapide dessus.

.

4ème de couv'

Pas facile de s'appeler Icare de ne pas connaître son père et d'avoir une mère alcoolique. De toutes façons tout le monde l'appelle Courgette quant à sa mère il va la tuer, accidentellement, d'un coup de revolver, mais retrouver le goût de la vie dans l'institution où il est placé.

.

Mon avis [express]

. . . De jolies phrases

. . . . . . De jolis personnages

. . . . . . . . . Une belle réflexion sur la vie

Seulement, à chaque fois que je lisais une phrase de Simon (donc dans un style enfantin, candide et simple), et bien je me disais "oui c'est mignon, mais c'est un adulte qui écrit, ce n'est pas un enfant qui a écrit ça". Et ça me faisait tiquer, alors que le style est très bien imité, ça perdait de sa magie. Je crois que j'aurais été moins dérangée si c’était un adulte qui se posait en tant que tel et qui racontait ses souvenirs d'enfance.

C'est une jolie histoire, agréable à lire, touchante. C'était un joli moment de bonté humaine.

Tu ferais mieux de réviser ton pluriel, t'as pas mis de "s" à bocal.

Les rides, c'est rien qu'une boîte à questions pas posées qui s'est rempli avec le temps qui s'en va.

- L'église, c'est la maison au bon Dieu qui y est jamais. ça m'étonne pas, vu qu'il fait toujours mega froid dans sa maison. Le bon Dieu, il est pas idiot, il est bien au chaud dans les nuages avec le soleil qui le chauffe au-dessus et il se protège des gens qui ont toujours un truc à leur demander.
- Surtout de l'argent.

Mais je peux plus supporter le regard à Simon quand il se pose sur moi. C'est encore plus chargé qu'un revolver.

Retour à l'accueil